La Fête de la “Sensa” | Ca' Foscolo

La Fête de la “Sensa”

(Mai, le premier dimanche après l'Ascension)

Cette fête aux origines millénaires, également connue sous le nom de « Mariage de la mer », a lieu le jour de la Sensa (le premier dimanche après l'Ascension) et célèbre le lien fort de Venise avec la mer.
Créé après la conquête de la Dalmatie par les navires vénitiens en 999-1000, le festival n'a pris une forme plus large et plus vivante que plus tard en 1177, lorsque le pape Alexandre II a donné au doge Sebastiano Ziani une bague en or en signe de gratitude pour l'aide reçue avec la réconciliation avec l'empereur Federico Ier Barbarossa, prononçant la fameuse phrase:
"lo sposasse lo mar si come l'omo sposa la dona per esser so signor ".
“Épouse la mer comme un homme épouse une femme pour en devenir son maître ».
A partir de ce moment, chaque année le jour de la Sensa le Doge embarqua à bord de son navire représentatif (le "Bucintoro"), amarré dans le bassin de Saint Marc, et suivi d'un grand cortège de bateaux défilant en fête, s'embarqua pour le port de San Nicolò de l’île du Lido.
La procession faisait un bref arrêt devant l'île de Sant'Elena pour recevoir l'hommage des moines de ce couvent, puis une autre pause près du Lido, pour accueillir l'évêque à bord (depuis 1451 le Patriarche de Venise), et atteinait enfin l'embouchure du port du Lido, devant le fort de Sant'Andrea, où le représentant de l'église versait de l'eau bénite dans la lagune tandis que le doge laissait tomber une bague en or dans l’eau, en disant ces mots : “Nous t'épousons, ô mer, comme un signe de domination éternelle".
Avec cette cérémonie commença une véritable fête, avec des spectacles et de la musique dans toute la ville et avec un somptueux marché dans la place de Saint Marc, fréquenté par une foule de visiteurs de toutes nationalités.
Le dernier « Mariage » avant la chute de la République de Venise a eu lieu en 1796: depuis lors, la cérémonie a continué à se répéter chaque année, quoique de manière moins somptueuse, et se perpétue aujourd'hui avec une procession sur l'eau (au cours de laquelle le maire de Venise et le patriarche participent) et des régates de toutes sortes, perpétuant une tradition encore très ressentie par les Vénitiens.